Qu'est ce que la collapsologie selon un Youtubeur

  • Auteur de la discussion Eliott
  • Date de début
E

Eliott

Visiteur
Bonjour à tous!

Aujourd'hui, on va aborder un sujet qui est de plus en plus à la mode dans les médias, partout la collapsologie ! Donc, aujourd'hui, on va aborder ensemble la collapsologie.

Mais qu'est ce que c'est derrière ce mot un peu barbare qui a été créé par deux Français en 2015? Par Pablo Serigne et Raphaël Stevens?

C'est tout simplement une école de pensée. On va appeler ça comme ça une philosophie, un peu comme le transhumanisme final. Sauf que eux, ils prétendent que c'est la fin de notre civilisation.

La fin du monde, on n'est pas dans la merde.

Oui, oui, oui, oui, oui, oui, oui, oui, c'est très angoissant. Mais voyons ensemble, si on a tellement raison de s'en inquiéter, j'en fais un écrit parce que finalement, ça rejoint un peu le transhumanisme.

Vous allez comprendre très rapidement.

Donc, la collapsologie ça part de quel postulat? De quelle hypothèse?

Ça part du postulat en gros, que le monde se casse la gueule et disons, pas vraiment tort.

Et oui, force est de constater que sur ce qu'ils observent, ils ont raison. Les glaciers sont en train de fondre. Le réchauffement climatique, c'est pas de la blague. On va plutôt dire même le dérèglement climatique si on veut être précis.

Mais ça ne se contente pas de tout ce qui est scientifique.

C'est aussi une théorie et une pensée qui se base sur la géopolitique. En gros, comme le monde, il est dirigé. Par des gens pas très, très recommandables.

La guerre nucléaire mondiale a dit aussi que notre civilisation capitaliste consomme beaucoup trop et effectivement, on consomme beaucoup.

Donc eux, ils partent du principe qu'en gros, le monde est foutu. C'est la fin du monde. Ils s'inquiètent même pas tant que ça pour la planète parce que d'après eux, la planète, elle va survivre sans nous. D'ailleurs, ils ont un peu raison là dessus. Ils s'inquiètent surtout.

Pour nous, c'est un phénomène super à la mode.

On en entend parler de plus en plus. Et le mec en question, Pablo Servigne, fait des conférences. Il regroupe des tas et des tas de gens persuadés que seule la fin du monde, alors tu pourrais me dire oui comme on est parti dans 100, 200, 300 ans.

On est mal barré pour eux. La fin du monde, c'est pas maintenant. Ce sera vers 2030.

C'est tout près de la fin du monde. Du coup, qu'est ce qui se passe? Et bien ces gens là s'organisent et ils font des stages où ils apprennent pour pouvoir subvenir à leurs besoins eux mêmes. Ils chassent et cultivent toutes.

Alors, le truc qui est fou, c'est que ce mouvement là, la psychologie qui est à la mode, a rejoint un autre mouvement qui existe depuis un peu plus longtemps qui s'appelle le survivalistes. C'est des gens, eux, qui sont à la mort pour survivre à la fin du monde.

Donc, d'après eux, comme il n'y aura plus d'eau potable, plus de pétrole, plus d'énergie abordable. On est tous ni**. La collapsologie, c'est ça, alors c'est super paniquant.

Et pourquoi j'en passe?

Alors là, il faut savoir que je vais donner mon avis personnel. Alors évidemment, je ne suis pas le seul à penser ça. Non, bien évidemment, chaque avis que je donne là dans ces vidéos, c'est mes avis à moi, basés sur des faits scientifiques.

Mais c'est mes avis. Je ne suis pas détenteur de la vérité. Il ne faut pas m'écouter. On anesthésiants complètement votre sens critique. Allez dire des trucs que vous répondez par vous mêmes, mais la collapsus J.

Ça part du principe qu'on est foutu. Que quoi qu'on fasse, on ne peut plus rien faire que notre civilisation est vouée à l'effondrement.

Ils prennent comme exemple notamment les civilisations romaine et égyptienne qui effectivement, une fois arrivés à leur apogée, sans casser la gueule.

Du coup, si, malgré qu'elle ait été créée en 2015, on devait remporter la collapse dans le passé?

Eh bien oui, ça pourrait être une science intéressante pour étudier le phénomène d'effondrement des civilisations.

Du coup, moi, je vous en parle parce que de plus en plus de personnes sont en train de paniquer. Je suis en aucun cas en train de nier les problèmes qui accablent notre monde. Pour l'instant, ça, il faut bien le savoir. Je suis d'accord avec leur constat, c'est à dire qui pourrait nier aujourd'hui le dérèglement climatique, la fonte des glaces, les fous qui nous dirigent, le risque de guerre, le risque de catastrophe nucléaire. Là, pour moi, je ne suis pas d'accord, c'est sûr. Les conclusions qu'ils en tirent.
Sinon, quel est l'intérêt ? Parce que là où eux pensent que tout est fini. Moi, je pense qu'on peut être sauvé, et notamment, et notamment par le transhumanisme. Quelle coïncidence! Alors, je vais vous donner quelques exemples qui sont pour moi de la logique.
D'accord, la civilisation humaine s'adapte et s'adapte très vite. On a d'un côté les cols apologue qui, eux, sont partisans. Finalement, du fait de renoncer à tout ce confort moderne, à tout, tous les bienfaits de la société moderne nous a apporté.

Pour revenir à ce qu'on appelle de la technologie, c'est à dire de en gros, on a résumé un concept, c'est chiant.

Beaucoup moins. Beaucoup moins de technologie. Beaucoup en gros, cultiver soi même ces trucs et tout ça.

Et moi, ce qui me dérange, c'est que je trouve que c'est un petit peu alarmiste.

Peut être même sectaire parce que ils ont raison sur plein de trucs.

C'est ce qui fait que des gens se disant être dans le caca, mais Jean-Perrin.

Évidemment, il y a des choses à changer. Évidemment que nous sommes responsables en partie du réchauffement climatique, du dérèglement climatique. Évidemment qu'il faut consommer beaucoup moins de plastique, voire essayer de ne plus en consommer du tout. Évidemment, si tu peux te rendre à un endroit en train plutôt que d'y aller en avion ou en bateau, c'est beaucoup mieux pour l'environnement. Donc, comprenez bien que je ne remets pas en cause tout ça.

Je ne suis pas en train de vous dire ou vous avez de bonnes chances de consommer à fond la terre. C'est pas le sujet, mais moi, aïe. Et je refuse de croire que tout est fini. Pourquoi? Parce que transhumanisme le contenu. Mais non. Simplement, si on regarde les choses avec un peu de recul, plusieurs fois, nos sociétés ont été confrontées à ce qu'elles pensent être la fin de leur monde. Et pourtant, le monde n'est pas encore mort et l'humanité non plus. Plusieurs fois, des sociétés ont été confrontées à ce qu'elle pensait de la fin de l'humanité. Alors, la fin de la dite société en question?

Y'a des fois où ça s'est vraiment terminé, comme les Romains et les Égyptiens.

Mais là, en gros, la technologie ne pourrait pas nous sauver. Je refuse d'y croire. Je vous donne des exemples. On dit qu'on va manquer d'eau et on roule, mais la mer n'est pas très engageant. Étant donné que l'eau, c'est l'essence même de la vie sur pied, sans eau, on est dans le kakapo.
Voici la transcription d'une vidéo, vu sur le web, qu'en pensez vous ??
 
Flowzi

Flowzi

Moderateur
13/7/20
20
6
Révélateur de la prochaine ligne de fracture : Transhumanistes-scientistes Vs humanistes-sauvages ?
 

Membres en ligne

  • JulienLecaille
  • Willy
  • Val lou
  • Jeff
  • Jean
  • Viel
  • Cotte
  • Damien31
  • Endless Bug
  • Eroik
  • Grég
  • Piiixel
  • MisterMagoo